L’histoire jusqu’au 20e siècle

Au cœur de l’ancienne Médina, entre le centre et la medersa Ben Youssef à quelques mètres du musée de Marrakech, et enracinée dans l’histoire millénaire de la ville, la Fondation Dar Bellarj participe de la revitalisation du centre historique de Marrakech.

Selon l’historien Hamid Triki, la fondation Dar Bellarj , est construite sur des fondations datant de l’époque des Almoravides (XIe et XIIe siècle). Son sous-sol témoigne du véritable niveau de la ville à cette époque. Le niveau bas du corridor souterrain est comparable à ceux de la mosquée voisine Ben Youssef et de la coupole almoravide remontant au début du XIIe siècle Par ailleurs, sa mitoyenneté avec la mosquée Ben Youssef , bien plus vaste à l’origine, et les similitudes d’éléments architecturaux portent à penser que Dar Bellarj était dans le prolongement de celle ci.

Dans les années 30, le lieu devient le riad « Dar Reghay ». Il fût construit par un riche notable de la ville un allié du Pacha. Suite à un conflit, le riad ne fût jamais habité et laissé à l’abandon.

Vers 1950, le riad est repris et transformé en école pendant 35 ans. Il sera de nouveau vide et abandonné jusqu’à l’arrivée de Susanna Biedermann en 1996.

 

 

dar_bellarj_histoire

Dar Bellarj a abrité durant plusieurs année
une école primaire à partir de 1956

 

dar_bellarj_histoire2

Cour de Dar Bellarj en 1997

 

dar_bellarj_histoire3

Cour de Dar Bellarj durant la première restauration